Citations, 15

Le fric galope, tirant derrière lui le char de la France éternelle, et de quelques autres États encore plus provisoires. Mais comme pour ne pas se casser la gueule, entraînant la production, il est condamné à foncer de plus en plus vite, ce quitte ou double risque de mal finir : l’inflation qui allait son petit trot est en train de prendre le galop. Le fric qui a toujours eu des lubies s’emballe. Puis capricant stoppe net : après la stagflation, la stagdéflation, après le boom, le krach, puis… Notre apocalypse, faute d’être atomique, pourrait bien être monétaire.

Pour maintes raisons, publiques et privées, il serait temps de museler cet étalon-papier et de le tenir en laisse. Mais, individu et plus encore société, comment se passer de monnaie ? Comment assurer l’échange, définir une juste mesure : une valeur universelle, qui ne soit pas la négation des biens dont elle prétend fixer le prix, délire du trafic et du pouvoir ? Et si l’on nie le problème des finances en édifiant une cité idéale où tout est en commun, comment faire pour qu’elle ne soit pas une hyprocrisie, ou la négation de l’individu ? Comment faire régner l’abondance où la « prise au tas » succède à la monnaie sans qu’elle devienne l’abondance du peu : la production standardisée, le brouet spartiate où chacun trempe sa gamelle ? Qui possède la solution du problème financier a résolu tous les autres, mais je le regrette, je ne peux signer à mon lecteur un tel chèque en blanc. Tout ce que je sais, c’est que l’homme et la terre ne seront sauvés que si l’on met un terme à la prolifération cancéreuse du fric, que l’on ne pourra maîtriser le délire économique sans rétablir un équilibre : dans ce cas, monétaire. Peut-être alors l’on pourra restreindre l’impérialisme de l’Argent et de la Valeur en redonnant sa place à tout ce qui est « sans prix » : la nature, la qualité qui n’est pas chiffrable, l’amour qui se donne. J’ai tendu la main, et voici qu’y brille tout l’or de Golconde.

Il court, il court le fric, Opales, 1996

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s